12 février 1933

Le carnet secret du DOC Uncategorized

Mademoiselle ma fille,

Elle est le cas d’étude parfait. La gardant enfermée dans ma clinique
depuis que sa mère nous a quittés et qu’ elle a basculé dans la maladie
mentale. Même si elle ne m’a jamais rien apporté elle fait un cas d’étude
pratique.

Elle m’a encore parlé de sa mère. Depuis le temps je pense que cette image
est plus fantasmagorique que basée sur des souvenirs. Comme à son habitude ses
tocs ont abouti sur une colère. Mais cette fois la violence de celle-ci a été
mémorable. Parfois elle me fait peur. Je me demande jusqu’où elle pourrait
aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *