incident commémorative

Infox-News Equipe Verte

En ce jour de commémoration du 11 novembre, tout ne ce n’est pas passé comme prévu. Le maire du Mans Félix Geneslay a été pris à parti par un ancien poilu, visiblement saoul au moment de la remise de la croix d’honneur.

Celui-ci a refusé les honneurs disant que les conditions de l’armistice ne permettaient pas une paix durable et que tôt ou tard une nouvelle guerre aurait lieu. Il a conclu, en disant que de toute façon il ne méritait pas cet honneur.

Désappointé, le maire ne savait que faire pour calmer le pauvre bougre. Qui a fini par tourner les talons et partir en titubant. C’est sans un autre incident que la commémoration s’est poursuivie.

Cet incident illustre le traumatisme subi par les anciens militaires. Qui, malgré bientôt quinze ans de paix, vivent encore comme si la guerre n’avait jamais cessé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *